Surendettement : les propriétaires ne sont plus à l’abri06/07/2015  



En 2014, la population des ménages surendettés demeure caractérisée par la prédominance de personnes vivant seules (64,6%) et n’ayant pas de personne à charge (51,5%). Les classes d’âge des 35 à 54 ans sont les plus représentées (53,1%). Parmi ces dossiers, plus des trois quarts (77,5 %) concernaient des locataires, mais la part des propriétaires et des propriétaires accédants a continué à croître, augmentant de 0,6 point pour atteindre 10,8 %. Cette évolution est certes souvent due à des difficultés accrues de la part des personnes propriétaires, mais elle est également due à l’évolution des pratiques des commissions de surendettement qui apprécient de manière plus large la recevabilité des dossiers dans lesquels un bien immobilier est recensé.


 Autres articles sur le même sujet :
Qui sont les ménages surendettés ?

La Banque de France a publié son étude annuelle relative à la typologie des ménages surendettés.

Moins de surendettés

La Banque de France a publié le baromètre du surendettement du 2nd trimestre 2016.

La part des ménages endettés est stable

La part des ménages détenant un crédit est relativement stable depuis 2014, à 46,4 %, selon l'Observatoire des crédits aux ménages, qui vient de publier son rapport annuel.

Les taux d'intérêt des crédits immobiliers baissent encore

Les taux d'intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques en France ont continué de baisser au mois d'août comparé au mois précédent.

L’accès à la propriété en recul depuis la crise de 2008

La part des ménages propriétaires occupants a continué d’augmenter ces dernières années.

Surendettement : 30 jours pour refuser le redressement

Dans le cadre d’un surendettement, les créanciers auront 30 jours pour refuser un plan conventionnel de redressement.