Assurance scolaire : tout en un !11/08/2009  



À la rentrée, les parents devront réfléchir à signer une assurance scolaire. Pas obligatoire dans l’enceinte de l’école, elle présente cependant des spécificités qui incitent de plus en plus à choisir ces contrats pour ses enfants. Explications.

Certes, elle n’est pas obligatoire dans l’enceinte de l’école. Et vos contrats habitations, ou vos complémentaires santé couvrent parfois les dommages causés aux tiers et les accidents. Néanmoins, l’assurance scolaire comporte certains avantages. Premièrement elle regroupe, en un seul contrat, l’ensemble des garanties nécessaires à vos enfants : la RC et l’individuelle accident. Par ailleurs, le montant des garanties accidents est supérieur à tout autre contrat classique. Si votre bambin brise sa paire de lunettes à 100 euros dans la cour de récréation, vous êtes assurés du remboursement. Même chose pour les dents cassées et autres petits malheurs qui constituent 8 cas de sinistres sur 10.

Ensuite, regardez bien à la loupe « les extensions de garanties. Certains assureurs, par exemple, offrent un soutien financier et psychologique en cas d’agression et de vol. D’autres options peuvent être proposées : couverture des activités sportives, des périodes de vacances, participation aux frais de soins médicaux en complément de la sécurité sociale, soutien scolaire à domicile en cas d’immobilisation prolongée sont autant de services proposés par les assureurs spécialistes de l’enfance.

Dernier avantage: son coût. Les différents contrats d’assurance scolaire tournent généralement autour de 8 à 30 euros annuel. Somme relativement négligeable en comparaison des petits dommages potentiels.

L.K


 Autres articles sur le même sujet :
Nouveau régime de la demi-part pour parents isolés

Pour bénéficier de la demi-part accordée aux parents isolés, ces derniers devront désormais justifier avoir élevé seuls pendant au moins cinq ans leurs enfants. À défaut, l'avantage sera supprimé progressivement sur 3 ans. Explications.

Garde d'enfant : pensez à bien vous assurer

La moitié des enfants âgés de quatre mois à moins de deux ans et demi sont confiés à une assistante maternelle, à une crèche, à une garde à domicile ou à leurs grands-parents. Occasionnellement, les parents confient aussi leur enfant à une baby-sitter, à des voisins ou à des amis… Selon le mode de garde choisi, plusieurs contrats d'assurance sont proposés pour permettre l'indemnisation des dommages en cas d'accident. Précisions de la Fédération française des sociétés d'assurance.

L’assurance scolaire est-elle obligatoire ?

L’assurance scolaire ne peut pas être exigée pour les activités obligatoires qui font partie des programmes scolaires. En revanche, elle est obligatoire pour la participation aux activités facultatives proposées par l’établissement scolaire : sorties incluant le déjeuner ou dépassant les horaires habituels de la classe, ou encore celles avec nuitées (classes de découverte, séjours linguistiques…). Le point avec la FFSA.

Assurances : la Loi hamon va t'elle faire baisser les prix ?

En amont de la promulgation de la loi sur la résiliation des contrats d'assurance à tout moment, Hyperassur a souhaité interroger ses internautes pour connaître leur point de vue et leur comportement en matière de résiliation de leur assurance auto

Assurances : mettre fin aux discriminations

Les réclamations adressées à la HALDE concernant les discriminations dans l'accès aux biens et services, et notamment aux assurances, ont connu une augmentation de 25 % en 2010.

Comment s'assurer pour vivre à l'étranger ?

La Banque Postale complète son offre d'assurance santé avec une offre dédiée aux jeunes partant à l'étranger, pour de courts ou longs séjours.