Fin des tarifs sociaux de l’énergie03/04/2018  



L’administration fiscale va établir chaque année la liste des bénéficiaires du chèque énergie. Cette année, ce sont 4 millions de foyers qui vont ainsi recevoir d'ici la fin avril un courrier accompagné d'un chèque valable un an devront le remettre à leur fournisseur d'énergie (en main propre, par courrier ou en ligne pour certains fournisseurs). Ce chèque permet de régler toutes les dépenses énergie, quelle que soit la source utilisée. La principale nouveauté est qu'il peut aussi être utilisé pour payer également des travaux de rénovation énergétique. Le montant du chèque énergie est de 150 € en moyenne pour 2018. Il s’échelonne de 48 € à 227 € selon le niveau de revenus et la composition du ménage. En 2019, l'aide sera revalorisée de 50 € pour porter le montant moyen à 200 €. Le ministère a ouvert un site dédié à l'intention des particuliers et des professionnels : https://chequeenergie.gouv.fr/.

 


 Autres articles sur le même sujet :
Le gaz va grimper à tous les étages

Les tarifs réglementés du gaz d’Engie, vont grimper de 2,6% au 1er mars prochain. Sept millions de ménages sont concernés.

Energie, ce qui change au mois d’avril

Des mesures concernant l’énergie entre en vigueur eu mois d’avril. Revue de détail.

Coupures de gaz à tous les étages

Face à la hausse des prix de l'énergie, la moitié des Français a réduit sa consommation d'électricité et de gaz.

Baisse des APL

Par mesure d'économie budgétaire, les aides personnalisées au logement (APL) vont baisser uniformément de 5 euros par mois et par foyer à partir d'octobre.

Chauffage, la facture s’alourdit !

La facture moyenne annuelle de chauffage s'est élevée à 1611 euros par foyer.

Limitation des rattrapages de facturation d’électricité ou de gaz naturel à 14 mois

Le médiateur national de l’énergie salue l’entrée en vigueur de la limitation des rattrapages de facturation d’électricité ou de gaz naturel à 14 mois de consommation.