Qui paye le plus de charges en France ?05/02/2018  



D’après un baromètre inédit publié par la start-up MeilleureCopro, réalisé à partir des données de 180.000 annonces d'appartements en vente, il faut accepter de payer en moyenne 1992 euros de charges pour habiter à Paris, soit 42% de plus qu'en province (1400 euros). Mais ce chiffre peut s'envoler jusqu'à 7200 euros par an pour les copropriétés les plus chères de la capitale, où les prestations sont plus nombreuses (espaces verts à entretenir, gardiens etc.). D'une manière générale, "les immeubles parisiens ont plus d’équipements que les immeubles en province ce qui explique cet écart de prix", explique au journal Le Monde le fondateur de MeilleurCopro, Edouard-Jean Clouet. Rapportés au m², les coûts s’échelonnent entre 19 euros à Bordeaux et 40 euros à Paris. Les autres villes étudiées se situent toutes dans une fourchette allant de 21 euros à 25 euros, à l’exception de Nice (32 euros).

 


 Autres articles sur le même sujet :
Loyers stables pour les meublés

Selon le dernier baromètre de la location meublée publiée par Lodgis, la moyenne du prix au mètre carré pour ces trois derniers mois à Paris, s’élève à 36,79 €, soit 0,6 point de plus qu’au premier trimestre 2015.

Le marché locatif en 2015

Selon l’Observatoire LocService 2016, qui analyse le marché locatif français, globalement, en 2015, la surface moyenne des logements loués en France correspondait à 47 m² pour un loyer moyen de 624 € par mois, charges comprises. Soit 10 € de plus qu’en 2014.

Immobilier : Comment calculer la plus-value lors de la vente ?

Lors de la vente d'un bien immobilier, il est possible pour le vendeur de prendre en compte le coût des travaux qu'il a réalisés dans le calcul de la plus-value.

Que faire après l’annulation de l’encadrement des loyers à Paris ?

Après Lille, la justice annule aussi l'encadrement des loyers à Paris. Que va t-il se passer maintenant ?

Immobilier : les prix baissent, faut-il s’inquiéter ?

Selon le dernier baromètre LPI-SeLoger, les prix des logements anciens en France ont reculé en moyenne de 1% entre juillet et septembre.

Du neuf dans les annonces immobilières

A partir du 1er avril 2017, l’affichage des annonces immobilières se rénove tant pour la vente que la location d’un bien.