Débat sur la réforme de l'assurance-vie : Les assureurs expriment leurs convictions30/01/2018  



En amont du débat sur la réforme de l'assurance-vie, les assureurs ont tenu à rappeller qu'Investir à long terme pour financer l’économie et soutenir la croissance fait partie du cœur de métier des assureurs. Pour la profession, le développement de l’épargne de long terme permet une allocation des actifs vers des investissements plus dynamiques et apporte une réponse aux besoins croissants de protection des Français et de financement des entreprises.

Dans un contexte de persistance de taux d’intérêt historiquement bas et de vieillissement de la population, la Fédération Française de l’Assurance a proposé des initiatives innovantes qui visent à favoriser l’investissement en fonds propres dans les entreprises, notamment les PME-ETI françaises :

​Les assureurs souhaitent notamment amplifier l’effort des fonds NOVA, NOVI et NOVO et créer un fonds de place dédié au financement, en capital et en dette, des projets d’investissements des PME-ETI dans la transition énergétique ou numérique ;

Les assureurs proposent d’introduire la faculté optionnelle d’une modulation des garanties des fonds euros incitative à l’allongement de la détention, de desserrer les contraintes réglementaires qui entravent le développement de l’eurocroissance et d’élargir l’accès à l’investissement non coté à travers les unités de compte ;

Les assureurs souhaitent rendre plus attractifs les produits d’épargne retraite, qui seront simplifiés et harmonisés et développer la couverture du risque de dépendance.

La profession a également présenté ces propositions, et de nombreuses autres, dans le cadre du plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (PACTE). Les assureurs ont rappelé que la révision du cadre prudentiel de la directive Solvabilité 2, actuellement défavorable à l’investissement de long terme, est une condition indispensable au succès de ce plan.

 


 Autres articles sur le même sujet :
Comment les assureurs soutiennent les entreprises

Les assureurs apportent un soutien croissant aux entreprises françaises et participent activement au financement de l'économie productive française.

Harmonisation fiscale pour les instruments financiers

Les règles d'imposition des profits ou pertes réalisés par des personnes physiques fiscalement domiciliées en France sur les instruments financiers à terme sont harmonisées depuis le 1er janvier 2015.

Lois de finances 2016 : quelles mesures pour les entreprises ?

Tour d’horizon des allègements et des principales réformes pour les entreprises proposés.

Assurance-vie : hausse des dépôts en attendant la nouvelle fiscalité

Les dépôts d'argent réalisés sur les contrats d'assurance vie au mois d'août ont été supérieurs aux prestations versées par les assureurs à hauteur d'un milliard d'euros, selon des données provisoires publiées vendredi par la Fédération française de l'assurance (FFA).

Touchez pas à mon assurance-vie !

Les Français seraient très majoritairement attachés au maintien des avantages actuels de l'assurance-vie.

L’assurance-vie reste un des produits préférés des ménages

Après les livrets d’épargne, l’assurance-vie reste le placement financier privilégié des ménages : 36,5 % des ménages métropolitains en possèdent au moins une.