Salaires exonérés des apprentis : nouvelles règles fiscales30/01/2018  



Les salaires perçus par les apprentis munis d'un contrat d'apprentissage sont exonérés d'impôt sur le revenu dans une limite égale au montant du SMIC annuel. L’administration fiscale indique que la limite d'exonération n'a pas à être proratisée en fonction de la durée d'apprentissage. Par conséquent, si la durée du contrat est inférieure à 12 mois ou si l'apprenti commence ou finit son contrat au cours de l'année, la limite d'exonération demeure fixée au montant du SMIC annuel (soit 17 763 € pour l'imposition des revenus de 2017, 17 982 € pour l'imposition des revenus de de 2018). Il est précisé que la correction vaut pour l'imposition des revenus de 2017 et pour les litiges en cours ou à naître. Le cas échéant, les contribuables lésés peuvent donc formuler une réclamation dans les délais légaux.


 Autres articles sur le même sujet :
Une aide pour inciter au recrutement des jeunes apprentis dans les TPE

Le décret n°2015-773 du 29 juin 2015 portant sur la création d'une aide en faveur des TPE embauchant des jeunes apprentis (aide " TPE jeunes apprentis ") est publié au JO du 30 juin.

Attention au cadeau de votre patron !

Actualisation du plafond d'exonération des cadeaux offerts aux salariés par leur employeur.

Attentats, défiscalisation des dons et des victimes

Le gouvernement a annoncé une mesure d'exonération d'impôt sur les revenus perçus par les personnes décédées lors des actes de terrorisme survenus en 2015.

Fin de l'exonération de la contribution patronale d'assurance pour les jeunes

La conclusion d'un CDI avec un jeune de moins de 26 ans n’ouvre plus droit à une exonération de la cotisation patronale d'assurance chômage.

Les riches donnent, mais de moins en moins

Selon la 3e édition du baromètre "Don ISF" de la fondation des Apprentis d'Auteuil, la proportion de contribuables assujettis à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) qui déclare avoir effectué un don à une fondation, une association ou un organisme caritatif au cours de l'année écoulée est stable mais le don moyen a baissé.

Vers un nouveau rabotage des niches sociales

Selon "Les Echos" (édition du mercredi 12 août), le gouvernement pourrait procéder à un nouveau rabotage de certaines exonérations de cotisations sociales.