Quid des dettes pour le calcul de l’ISF ?01/01/2018  



Le Conseil constitutionnel, saisi d'une question prioritaire de constitutionnalité, juge conformes à la Constitution les règles spécifiques concernant la déduction des dettes d'origine familiale (un emprunt, notamment), pour l'établissement de l'ISF et pour le calcul des droits d'enregistrement à titre gratuit.

Il estime que ces règles n'instituent pas une différence de traitement injustifiée entre les contribuables, selon que les dettes sont contractées auprès d'un membre de la famille ou auprès d'un tiers. La différence de traitement entre ces deux types de dettes, par conséquent, n'est pas contraire au principe d'égalité devant la loi.

« Le législateur a entendu permettre le contrôle de sincérité de ces dettes et ainsi réduire les risques de minoration de l'impôt, qu'il a jugés plus élevés dans ce cas compte tenu des liens entre une personne et ses héritiers. »


 Autres articles sur le même sujet :
La réserve héréditaire des successions internationales sur la sellette

La Cour de cassation s'est positionnée sur la question de l'application d'une loi étrangère dans le règlement d'une succession qui écarterait purement et simplement un héritier réservataire.

Le calcul des droits de succession de l'assurance-vie est constitutionnel

Le Conseil constitutionnel a, sans réserve, déclaré conforme à la Constitution l'article 757 B du Code général des impôts qui prévoit que, en matière d'assurance-vie, les sommes versées au décès de l'assuré à un bénéficiaire déterminé sont soumises aux droits de succession.

Donation et droit de retour

Lorsqu'un donateur exerce un droit de retour à la suite du décès du donataire (articles 738-2 et 951 du Code civil), il peut demander la restitution des droits de mutation acquittés lors de la donation résolue.

Délocalisation de la procédure d'agrément pour les monuments historiques

Un arrêté modifie la procédure d'agrément permettant aux propriétaires d'un immeuble classé détenu par une SCI non familiale non soumise à l'impôt sur les sociétés de bénéficier de dispositions fiscales particulières.

Les notaires ont accès au fichier recensant les contrats d'assurance-vie

Les notaires peuvent consulter le fichier FICOVIE, recensant les contrats d'assurance-vie.

L’assurance-vie n’entre pas dans la communauté

Le contenu d'un contrat d'assurance-vie épargné par un époux au bénéfice de l'autre, même s'il est alimenté par de l'argent commun, sort de la communauté.