Crédit d’impôt pour tous les employeurs particuliers02/10/2017  



Jusqu'à l'imposition des revenus perçus en 2016, l'avantage fiscal prenait la forme d'un crédit d'impôt pour les personnes qui employaient un salarié à domicile et qui exerçaient une activité professionnelle ou étaient inscrites comme demandeurs d'emploi (les personnes non imposables percevaient le montant de l'avantage fiscal). En revanche, il prenait la forme d'une réduction d'impôt pour les autres personnes ou celles qui supportaient des dépenses d'aide à domicile d'un de leurs ascendants (les personnes non imposables ne bénéficiaient donc pas de cet avantage fiscal). Cette distinction est désormais supprimée. La loi de finances pour 2017 a généralisé le crédit d'impôt à l'ensemble des contribuables pour toutes ces dépenses réalisées depuis le 1er janvier 2017. Le crédit d'impôt est égal à 50 % des dépenses dans la limite de 12 000 euros (portée à 15 000 euros pour la première année d'imposition pour laquelle le contribuable bénéficie de services à la personne).


 Autres articles sur le même sujet :
Nouvel avantage pour les emplois à domicile

Dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances pour 2017, le gouvernement octroie un avantage supplémentaire en faveur des contribuables qui ont recours à des services d'aide à la personne ou de garde d'enfants ouvrant droit à un crédit d'impôt.

France-Pologne : le match des propriétaires

Chaque mois, le Crédit Foncier confronte la France avec d’autres pays européens sous forme de « matchs immobiliers ».

Les services entre particuliers sont-ils imposables ?

En principe, les revenus issus de services rendus entre particuliers, notamment mis en relation par une plate-forme collaborative sur Internet, sont imposables. Cependant, l'administration fiscale admet que les revenus tirés d'une activité correspondant à un partage de frais sont exonérés d'impôt.

Pour changer de fenêtres, c'est maintenant !

La fin de l'avantage fiscal des chaudières à fioul et des fenêtres a été repoussée. Mais il ne faut tarder.

Défiscalisation : Que faire avant la fin de l’année ?

La fin d'année est souvent synonyme de défiscalisation. Les SCPI offrant la possibilité de bénéficier d'un avantage fiscal dès l'année de souscription sont une solution pour baisser la note fiscale en 2016 (avec effet sur l'impôt payé en 2017).

Une réduction d'impôt de 48 % pour les Sofica

L’avantage fiscal lié à la souscription de parts Sofica pourrait passer de 36 % à 48 %.