Le prix de l'injure28/08/2017  



fin de lutter contre le racisme et les discriminations, le gouvernement vient d'alourdir les peines prévues en cas de provocations, diffamations et injures non publiques présentant un caractère raciste ou discriminatoire. L'auteur de ces infractions encourt jusqu'à 7 500 € d'amende.


 Autres articles sur le même sujet :
Pourquoi les règles d'imposition des revenus professionnels doivent changer

La Commission européenne a officiellement demandé à la France de modifier les règles d'imposition qu'elle applique aux revenus professionnels non-salariés, jugées discriminatoires en raison d'une majoration de 25 % applicable systématiquement aux revenus de source étrangère.

De la responsabilité des conseillers en investissement

Un prestataire de services d'investissement n'est pas tenu d'un devoir de mise en garde à l'égard de son client, même non averti, s'il lui propose un investissement dépourvu de caractère spéculatif.

Un chef d’entreprise n’est pas forcément un épargnants avisé

La qualité de dirigeant d'une société peut constituer un indice du caractère averti d'un emprunteur, mais elle ne suffit pas, à elle seule, à prouver ce caractère.

Un compte paypal doit être déclaré

Un tribunal administratif vient de juger que le compte Paypal est un compte à l'étranger comme un autre.Si il est non déclaré, le contribuable risque une amende de 1500 euros.

Fonds "euro-croissance" : l’information doit être claire et lisible

Le CCSF (Comité consultatif du secteur financier) rappelle la nécessité de délivrer aux souscripteurs de contrats d'assurance-vie euro-croissance une information "claire et précise ».

Un seul site pour vos caisses de retraite

Les caisses de retraite font site commun pour faciliter l’information des cotisants.