Les investisseurs misent gros sur les start-up10/04/2017  



Au total, 160 levées de fonds ont été répertoriées entre janvier et mars 2017. C'est 13% de plus que l'année dernière. 40% des investissements sont concentrés sur le seul mois de mars qui affiche des performances exceptionnelles : 60 levées de fonds recensées pour 213 millions d'euros investis, soit une hausse de 139% comparée à l'année précédente. Et pour cause, le mois de mars a été marqué par des opérations d'envergure, comme la levée de fonds de 65 millions d'euros d'Oodrive, celle de GuestToGuest (33 millions d'euros), ou encore celle de DataBerries (15 millions d'euros). 
Le ticket moyen atteint 3,5 millions d'euros en mars 2017, contre 2,8 millions un an plus tôt.  
Au total, les 12 opérations qui ont dépassé les 10 millions d'euros au premier trimestre représentent 55% des fonds investis sur la période. 
Si l'on considère les secteurs qui ont été les plus dynamiques depuis le début de l'année, le domaine de la sécurité arrive en tête, avec 83,6 millions d'euros investis et 8 opérations recensées. C'est essentiellement la levée de fonds de l'éditeur de logiciels Oodrive qui pèse dans la balance. 

Avec 61 millions d'euros levés en trois mois, le secteur de la FashionTech arrive quant à lui en seconde place. Là encore, ce sont les 58 millions d'euros investis en janvier au capital de Vestiaire Collective qui permet au secteur d'accélérer. Enfin, 58,6 millions d'euros ont été investis dans le domaine du marketing, de la vente et de la communication, pour 22 levées de fonds recensées. On retiendra notamment les 11 millions d'euros levés par Akeneo, une solution de product information management, ou encore Eulerian Technologies, qui a levé 5 millions d'euros en janvier. 

Enfin, en termes de profils d'investisseurs, l'indicateur FrenchWeb Invest confirme la montée en puissance des investisseurs corporate, qui ont participé à 41 opérations sur trois mois, contre 15 opérations à la même période en 2016. Les business angels également confirment leur dynamisme ce trimestre. Ils ont en effet participé à 70 opérations au total, soit 52% de plus qu'en 2016.

A nouveau, la France affiche sa spécificité avec la part de l'investissement public et le rôle de Bpifrance qui a participé à 21 opérations sur les 160 au total ce trimestre.


 Autres articles sur le même sujet :
Les versements augmentent dans les dispositifs d'épargne salariale

Plus de 10 millions de salariés sont concernés par l'épargne d'entreprise. Selon l'Association française de la gestion financière (AFG), au 30 juin 2016, les versements nets ont doublé en un an sur les dispositifs d'épargne salariale pour atteindre 3 milliards d'euros.

L’épargne salariale progresse

L'encours global de l'épargne salariale a progressé de 7 % au 31 décembre 2015 par rapport à fin 2014 et s'établit à 117,5 milliards d'euros, selon l'enquête annuelle de l'Association française de la gestion financière (AFG).

Plan d’Epargne Retraite Entreprises : Très bon 1er trimestre 2017

A la fin du premier trimestre 2017, les cotisations des Plans d’Epargne Retraite Entreprises sont en hausse de 4,8 % et atteignent 607 millions d’euros, dont 22 millions d’euros de versements volontaires (- 8,3%).

L'indice des loyers des activités tertiaires croît de 0,5 % sur un an

Au premier trimestre 2016, l'indice des loyers des activités tertiaires s'établit à 108,20.

Emploi salarié, ça repart fort !

L'emploi salarié augmente de nouveau solidement au premier trimestre 2017.

La baisse des prix de l’immobilier pèse sur le patrimoine des ménages

Fin 2014, le patrimoine des ménages s’établit à 10 334 milliards d’euros, soit près de huit fois leur revenu disponible net. Il est quasi stable en 2014 après deux années de faible croissance (+ 0,2 % après + 1,1 % en 2013 et + 1,4 % en 2012, le recul du patrimoine non financier étant compensé par la croissance du patrimoine financier.