La pauvreté augmente en France05/12/2016  



Un ménage est considéré comme pauvre, lorsqu'il vit sous le seuil de pauvreté, qui s'établit à 50% ou 60% du niveau de vie médian, soit entre 840 et 1.000 euros... La hausse de la pauvreté monétaire s'accélère légèrement puisque ce taux n'avait progressé que de 0,2 point en 2014, après deux années successives de baisse. S'il se confirme, ce niveau serait "inférieur de 0,4 point à son point haut de 2011, mais supérieur d'un point par rapport au niveau d'avant la crise en 2008", précise l'Insee. Parallèlement à la hausse du taux de pauvreté, les inégalités se creuseraient. "La tendance à la hausse des inégalités de niveau de vie entamée en 2014 se poursuivrait (...) L'indice de Gini  - qui varie de 0 à 1, ndlr - augmenterait de 0,003, pour atteindre 0,296 en 2015", détaille l'Institut.


 Autres articles sur le même sujet :
Salaire moyen en hausse

Après deux années de baisse (-0,3% en 2013 et -0,4% en 2012), le salaire net moyen en France a augmenté en 2014 de 0,5% en tenant compte de l'inflation, selon une étude de l'Institut national de la statistique et des études économiques publiée mercredi 21 septembre. En euros courants, la hausse des salaires nets a été de 1% en 2014.

Chômage en forte baisse

Au deuxième trimestre 2017, en France métropolitaine, le taux de chômage baisse légèrement, de 0,1 point. Le taux d'emploi et le taux d'activité augmentent de 0,5 point.

Baisse du niveau de vie en France

L’Insee a réalisé une étude intéressante sur les inégalités de niveaux de vie et la pauvreté en 2013.

L’épargne salariale a le vent en poupe !

Après trois années consécutives de repli, le montant moyen perçu en 2014 par les salariés au titre d'un dispositif d'épargne salariale a progressé de 1,9 % pour s'établir à 2 311 €, selon le bilan annuel de la DARES (service d'études du ministère du travail).

La confiance des ménages diminue de nouveau

En mars 2016, la confiance des ménages faiblit légèrement après un repli en février. L’indicateur qui la synthétise perd 1 point et atteint 94, son plus bas niveau depuis août 2015.

Bonne nouvelle pour la croissance en France !

Après trois années autour de 1 %, le taux de croissance de l'économie française atteindrait 1,8 %, selon le dernier point de conjoncture de l'Insee.