Création d’entreprise : les projets sont de plus en plus modestes13/06/2016  



Les entreprises créées au premier semestre 2014 (« cohorte 2014 »), hors régime de l'auto-entrepreneur, l'ont été le plus souvent par des salariés du secteur privé et des chômeurs. La proportion de femmes créatrices est stable par rapport aux générations précédentes de créateurs, au-dessous de 30 %. Un peu plus âgés et diplômés que ceux de la cohorte 2010, les créateurs du premier semestre 2014 ont plus souvent mené leur projet seuls. Le commerce, la construction et les activités spécialisées scientifiques et techniques sont toujours les secteurs les plus favorables à la création. Les projets de 2014 sont plus modestes que ceux de 2010. Ils nécessitent moins d'investissement financier au départ et bénéficient moins souvent d'aides publiques qu'en 2010. La clientèle de ces nouvelles entreprises reste toujours principalement locale et se compose le plus souvent de particuliers. Le démarrage des entreprises créées au premier semestre 2014 s'est accompagné une fois sur quatre de la création d'au moins un emploi salarié au cours de l'année 2014.

(source Insee)


 Autres articles sur le même sujet :
Immobilier de bureau : Transactions locatives en hausse

Selon Immostat, après une certaine stabilité depuis le premier trimestre 2015, le niveau moyen des mesures d’accompagnement des transactions locatives de bureaux en Ile-de-France enregistre une progression au dernier trimestre 2015 pour atteindre 21,5% (+1,0 point par rapport au trimestre précédent).

Les jeunes n’ont pas accès au crédit

Freins, leviers d’accès et portrait-robot du jeune emprunteur, Empruntis fait le point dans une étude détaillée sur les jeunes de moins de trente ans et le crédit. Malgré des conditions favorables et un marché dynamique en 2015, le courtier observe des difficultés d’accès au crédit, tant en immobilier qu’en crédit à la consommation, pour cette population.

Retraite et création d’entreprise

Les demandeurs d'emploi créateur d’entreprise, acquièrent des trimestres de retraite même s'ils n'ont pas cotisé.

Le vrai coût d’un smicard en France

Selon les calculs du rapporteur général au Budget, Valérie Rabault, contrairement aux idées reçues, un salarié français payé au niveau du Smic coûte moins cher à son entreprise qu'un salarié étranger détaché.

Fin de l'exonération de la contribution patronale d'assurance pour les jeunes

La conclusion d'un CDI avec un jeune de moins de 26 ans n’ouvre plus droit à une exonération de la cotisation patronale d'assurance chômage.

Maisons individuelles : attention aux arnaques !

Les constructeurs de maisons individuelles sont dans le collimateur de la DGCCRF.