Le vote sur le prélèvement à la source reporté11/04/2016  



Devant la commission des finances de l'Assemblée nationale, Michel Sapin a expliqué qu'il n'y avait plus de place dans le calendrier parlementaire pour une loi de finances rectificative, compte tenu des projets de loi sur le travail et Sapin II (transparence, lutte contre la corruption et modernisation de la vie économique). Le report de l'examen du texte ne change rien au calendrier annoncé. En effet, le ministre a précisé que les modalités de la réforme seraient tout de même connues des parlementaires au cours du mois de juin, et la date d'entrée en application du prélèvement à la source est maintenue au 1er janvier 2018.


 Autres articles sur le même sujet :
Qui aura le droit à une baisse d’impôt ?

Le ministre des Finances Michel Sapin a détaillé cette nouvelle mesure de baisse de l’impôt sur le revenu inscrite dans le Projet de loi de finances présenté en conseil des ministres le 30 septembre prochain.

L'impôt sur le revenu sera bien prélevé à la source en 2018

Michel Sapin, ministre des finances et des comptes publics, et Christian Eckert, secrétaire d'Etat au Budget, ont confirmé la mise en place du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu en 2018 et en ont précisé à nouveau les contours.

CSG dégressive à partir de 2017

Dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances pour 2016, les députés ont adopté jeudi, d'une part, un amendement soutenu par l'ancien premier ministre Jean-Marc Ayrault qui instaure à partir de 2017 une réduction de la CSG (contribution sociale généralisée) pour les bas salaires.

Les paiements en espèces sous surveillance

Michel Sapin, le ministre des finances et des comptes publics, a annoncé une série de mesures de lutte contre le terrorisme dont certaines affectent les opérations financières effectuées en espèces.

Un site pour les timbres fiscaux

Michel Sapin, le ministre des finances et des comptes publics, a annoncé lundi matin le lancement du site timbres.impots.gouv.fr dédié à la vente de timbres fiscaux électroniques.

Nouvel avantage pour les emplois à domicile

Dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances pour 2017, le gouvernement octroie un avantage supplémentaire en faveur des contribuables qui ont recours à des services d'aide à la personne ou de garde d'enfants ouvrant droit à un crédit d'impôt.