Réforme du LMNP en vue01/02/2016  



Selon le quotidien "Les Echos", le gouvernement pourrait décider de réduire l'abattement dont bénéficient les loueurs en meublé non professionnels imposés selon le régime "micro-BIC", ceux dont les revenus locatifs sont inférieurs à 32 900 € par an. L'abattement est actuellement de 50 % ; il pourrait être abaissé à 30 % afin d'être aligné sur l'abattement appliqué dans le cadre du régime "micro-foncier" aux revenus des locations nues. Une mission interministérielle est actuellement chargée d'évaluer l'étude de l'impact de la loi ALUR sur les locations meublées.
 


 Autres articles sur le même sujet :
Les nouveaux seuils pour les loueurs en meublé en micro-BIC

A compter de 2017, les seuils de recettes pour être éligible au régime fiscal du micro-BIC ont été revalorisés, ce qui a un impact pour les loueurs en meublé.

Un fonds pour investir en LMNP

Le régime de loueur en meublé non professionnel est désormais accessible en investissant directement dans un bien immobilier mais aussi, depuis peu, en acquérant des parts d'un fonds collectif.

Un outil pour tracer les locations illégales

Avis aux loueurs de logements inscrits sur les plateformes collaboratives, vous êtes trackés.

Pour changer de fenêtres, c'est maintenant !

La fin de l'avantage fiscal des chaudières à fioul et des fenêtres a été repoussée. Mais il ne faut tarder.

Une réduction d'impôt de 48 % pour les Sofica

L’avantage fiscal lié à la souscription de parts Sofica pourrait passer de 36 % à 48 %.

Réduction d’impôt pour les associations de gestion agrées

Les députés rétablissent les avantages fiscaux des organismes de gestion agréés.