L’ancien redémarre25/01/2016  



Malgré le ralentissement constaté à la sortie de l’été, les prix immobiliers dans l’ancien ont augmenté en moyenne de 3 % dans une majorité de grandes villes de plus de 100 000 habitants. Seulement 18 % d’entre elles ont vu leurs prix diminuer.

Cette progression a révélé une pression de la demande dans des villes comme Bordeaux (+3,7 %), Orléans (+3,2 %) ou encore Strasbourg (+3,5 %) où les prix ont augmenté de plus de 3 %, alors que l’augmentation est restée modérée à Lyon (+0,9 %), Montpellier (+1 %) ou Toulouse (+1,7 %) avec une augmentation moyenne de 1 à 2 %. Le Baromètre constate en revanche une diminution renforcée des prix dans l’ancien à Marseille (-2,5 %), Metz (-5,8 %) ou Toulon (-6,3 %). Enfin, sur l’année, Saint-Étienne se place en tête des villes à la plus forte augmentation avec +13,3 %, quand ils baissaient de 8,1 % à Perpignan.

Dans le neuf, l’augmentation des prix est restée très soutenue en 2015. « Après trois années de recul, les prix des logements neufs se sont ressaisis et leur hausse s’est accélérée durant l’été », explique Michel Mouillart, porte-parole du baromètre. Un regain de tensions dû à la reprise d’activité dans le secteur des maisons individuelles et de la promotion immobilière.

Sur l’année, la progression s’est maintenue à +2 % en moyenne, avec +2,2 % pour les appartements et +1,2 % pour les maisons. En décembre, les prix du neuf se situaient ainsi à 3,5 % au-dessus de leurs niveaux d’il y a un an.


 Autres articles sur le même sujet :
Les villes qui montent et les autres

Au cours des trois derniers mois, les prix signés ont reculé dans près de 63 % des villes de plus de 150 000 habitants, selon le baromètre LPI-SeLoger.

Immobilier : les meilleurs rapports surface/prix

En France, la surface moyenne d'un appartement est de 66 m², selon l'Insee. En conséquence de quoi, le baromètre LPI-SeLoger du mois de mars s'est posé la question: Où vaut-il mieux acheter un bien de cette superficie ?

Immobilier : les prix continuent de baisser

Selon le baromètre des prix de l’immobilier en France, publié aujourd’hui par le groupe SeLoger, l’indice national des prix est en baisse de 0,15 point au mois d’octobre 2013. Une baisse continue depuis le mois de septembre, qui s’étend sur la plupart des grandes villes de France et qui pourrait continuer en 2014.

Immobilier : Les prix repartent à la hausse

Selon l'observatoire LPI-Seloger de juillet, sur trois mois, tous biens confondus, les prix ont remonté de 3,5% en juin. Mais la tendance reste légèrement baissière sur un an.

Immobilier : le marché repart doucement

Les prix des logements anciens sont stables sur un an, et les transactions continuent d'augmenter.

Loyers en baisse dans les grandes villes

Selon l’Observatoire Clameur, les loyers baissent depuis le début de l’année 2015 dans la majorité des grandes villes de France.