Moins de crédits immobiliers18/01/2016  



Selon la Banque de France, le recul amorcé à la rentrée 2015 provient de la diminution des renégociations de prêts dont la part est tombée à 37 %, après 40,3 % en octobre, 46,6 % en septembre, 49 % en août. Le taux de croissance annuel brut des crédits à l'habitat est néanmoins de 3,8 %. Le taux d'intérêt moyen des prêts immobiliers à taux fixe s'établissait à 2,36 % en novembre, contre 2,27 % octobre.
 


 Autres articles sur le même sujet :
Les taux des crédits immobiliers ont encore baissé

En octobre, les taux des crédits immobiliers se sont établis à 1,33 % en moyenne, contre 1,41 % en septembre, selon l'Observatoire crédit Logement / CSA.

Le crédit conso en progression

L’activité du crédit à la consommation a progressé de 4,1% sur un an au premier semestre, jusqu'à atteindre 20,1 milliards d'euros.

Forte baisse du livret A

Selon le tableau de bord mensuel de la Caisse des dépôts, le livret A affiche une collecte nette négative de 1 milliard d'euros en octobre, après déjà - 410 millions d'euros en septembre.

Les indices de la construction en berne

En septembre 2015, les coûts de production dans la construction diminuent de nouveau par rapport au mois précédent (–0,6 % après –0,3 %).

Les fonds monétaires ont le vent en poupe !

Amundi est la société de gestion qui a enregistré en octobre les plus fortes souscriptions nettes pour ses fonds vendus en Europe, avec 8,6 milliards d'euros, dont 7,94 milliards d'euros pour ses fonds monétaires, montre la dernière étude de Thomson Reuters Lipper.

Prêts conventionnés en légère baisse

Le taux de référence des prêts conventionnés sera abaissé à 0,80 % à compter du 1er novembre 2017, contre 0,95 % actuellement.